You are about to access an external page. Its content may not be accessible to all users.

AeroSHARK

Lire en: English ou Deutsch

Nous sommes la première compagnie aérienne de passagers au monde qui utilise la nouvelle technologie de surface AeroSHARK pour réduire les émissions de CO₂ et sa consommation de carburant.

Le fuselage et les nacelles moteurs de ses 12 Boeing 777-300ER seront progressivement revêtus d’un film spécial mis au point par Lufthansa Technik et le groupe chimique BASF. Réduisant la traînée, ce matériau nous permettra de diminuer de plus d’1 % la consommation de carburant de la sous-flotte tout en réduisant fortement les émissions de CO₂. Nous avions préalablement apporté notre soutien à Lufthansa Technik et BASF pendant la phase de développement en effectuant des mesures sur des vols de ligne.

AeroSHARK consiste en un film structuré de nervures d’environ 50 microns, appelées riblets. Elle imite à bon escient les propriétés de la peau de requin, particulièrement propice à l’écoulement des flux, optimisant ainsi l’aérodynamique à certains emplacements pertinents sur le fuselage.

Découvrez ici comment nous avons appliqué le film transparent sur le fuselage et les nacelles moteurs de notre premier Boeing 777-300ER (HB-JNH) AeroSHARK.

Une économie annuelle pouvant atteindre 15 200 tonnes de CO

L’application de 950 m2 de film peau de requin sur la surface du fuselage et des nacelles moteurs permet de réduire la consommation de carburant d’environ 1,1 %. Pour l’ensemble de notre flotte de Boeing 777, cela se traduit par une économie annuelle de plus de 4 8000 tonnes de carburant et jusqu’à 15 200 tonnes de CO₂, soit l’équivalent d’environ 87 vols long-courriers de Zurich à Mumbai.

« L’un des plus grands défis auxquels est confronté le secteur du transport aérien est la réduction de son empreinte écologique. Les vols neutres en CO₂ à l’horizon 2050 figurent parmi les principaux objectifs stratégiques de SWISS », précise Dieter Vranckx, CEO de SWISS. « Nous tenons à promouvoir activement l’utilisation des nouvelles technologies et à investir de manière ciblée. Nous sommes très heureux d’être la première compagnie aérienne de passagers au monde à apporter une nouvelle contribution précieuse à l’avènement de voyages plus durables grâce à la technologie innovante AeroSHARK mise en œuvre sur notre flotte de Boeing 777 ».

Le premier Boeing 777-300ER vole déjà avec AeroSHARK, et tous les autres avions de la flotte Boeing 777 seront successivement équipés du nouveau film structuré de nervures – appelées « riblet ».

Nous avons apporté notre soutien dès la phase de développement

Nous avons prêté assistance à Lufthansa Technik et BASF pendant la phase de développement d’AeroSHARK pour le Boeing 777. Au cours de l’été 2021, la mesure précise d’une aile de Boeing 777 a été effectuée pendant toute la durée d’un vol de ligne entre Zurich et San Francisco. Les données recueillies ont ensuite permis à Lufthansa Technik de créer des modèles 3D de haute précision pour la simulation des flux d’air. Ces données permettront de modifier AeroSHARK pour en étendre prochainement l’utilisation sur les ailes du Boeing 777 et réaliser des économies supplémentaires.

Des vols neutres en CO₂ grâce à une technologie innovante

La technologie AeroSHARK est l’un des axes de la stratégie de SWISS visant à réduire ses émissions de CO₂ et à accroître la durabilité du transport aérien. La compagnie investit par ailleurs dans des carburants durables d’aviation (Sustainable Aviation Fuels – SAF), fabriqués à partir de déchets biogènes, qui réduisent actuellement les émissions de CO₂ d’environ 80 % par rapport au carburant traditionnel. SWISS utilise déjà des SAF et s’engage, en collaboration avec le groupe Lufthansa, à poursuivre les recherches et les essais dans ce domaine. Elle s’est fixé pour objectif de réduire de moitié ses émissions nettes de CO₂ d’ici 2030 par rapport à 2019 et vise un bilan CO₂ neutre d’ici 2050.