You are about to access an external page. Its content may not be accessible to all users.

D’avocate à membre d’équipage – Noémie a eu le courage de sauter le pas 

Lire en: English ou Deutsch

« Est-ce que je devrais? Ou non ? D’un côté, je souhaite un grand changement dans ma vie…. De l’autre, je renoncerais à beaucoup de choses. Mais j’y gagnerais certainement aussi beaucoup… », telle a été la réflexion de Noémie Frischknecht, qui a travaillé quatre ans et demi chez nous en tant que juriste – avant de se jeter à l’eau et de suivre une formation de personnel navigant. 

Après plusieurs années d’études de droit, la réussite de son brevet d’avocat et deux emplois dans le domaine juridique au préalable, elle a commencé sa carrière chez SWISS en janvier 2018. C’était alors juste avant l’entrée en vigueur du GDPR (General Data Protection Regulation). Noémie était chargée de la mise en place et de l’implémentation d’un système de gestion de la protection des données au sein de SWISS, ce qui impliquait la conception de processus, la formation des équipes commerciales et le conseil juridique à la direction de SWISS. 

Changement et courage  

Bien qu’elle ait apprécié ce rôle et les tâches supplémentaires qui lui ont été confiées au fil des ans, elle a senti que le moment était venu de quitter le service juridique et de se lancer dans une nouvelle aventure. En réfléchissant à son avenir professionnel, Noémie a réalisé qu’elle était prête à essayer quelque chose de complètement différent : devenir membre d’équipage.  

Non seulement elle pourra continuer à soutenir notre entreprise sur le plan opérationnel dans une période difficile, mais elle pourra également construire des ponts supplémentaires et très précieux entre le personnel navigant et le personnel au sol. Elle est très enthousiaste à l’idée de connaître notre activité principale et de mieux comprendre nos opérations, un domaine qui l’a toujours intéressée.   

Mais surtout, c’est un grand défi personnel pour elle – et le relever a été l’une des principales raisons de sa décision. 

Pour Noémie, ce grand changement professionnel signifie renoncer au confort d’un bureau, à des horaires réguliers, au salaire d’une avocate et à la convivialité d’une équipe stable qu’elle connaît depuis longtemps. Cela signifie se lever au milieu de la nuit pour travailler malgré le décalage horaire ou sur les vols très matinaux. Cela signifie interagir avec des clients parfois mécontents et cela implique de réduire ses dépenses, ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant. Cette démarche demande beaucoup de courage.  

Mais elle se réjouit de rencontrer constamment de nouvelles personnes, de travailler dans des équipes changeantes et issues de milieux différents, de se réveiller dans d’autres pays, de goûter à des plats exotiques, de vivre de nouvelles aventures et de voir les cultures étrangères sous un nouvel angle. Autant de raisons pour lesquelles un changement de métier vaut vraiment la peine ! 

Une formation très variée  

Après quatre semaines de formation, Noémie fait le bilan d’une formation très intéressante et variée, qu’elle a beaucoup appréciée. Quand on pense aux hôtesses et stewards, on associe souvent ce métier au service, dit-elle, mais comme notre priorité est la sécurité, une grande partie de la formation est consacrée à ce domaine. Des sujets comme l’amerrissage, la lutte contre les incendies et la sécurité font partie du programme des premières semaines. Des connaissances médicales, y compris la maîtrise de la réanimation, sont également attendues de chaque agent de bord. Et bien sûr, ajoute-t-elle en guise de conclusion, nous devons aussi, dans le cadre de la formation, recommander des vins aux clients et connaître nos produits locaux à bord. 

Le meilleur moyen de se connaître soi-même  

De nombreux aspects de la formation mentionnés ci-dessus sont totalement nouveaux pour Noémie. Il peut certes être un peu intimidant d’acquérir toutes ces connaissances en peu de temps, mais c’est exactement la nouveauté qu’elle recherchait. Elle est fermement convaincue que le fait de sortir régulièrement de notre zone de confort et de prendre des risques est le meilleur moyen d’apprendre à nous connaître, à connaître nos forces et nos faiblesses et à travailler activement sur celles-ci. Cela conduit à un développement personnel continu, et c’est, selon elle, une condition préalable au développement de qualités de leadership durables.  

C’est pourquoi elle est persuadée que cette expérience la rapprochera de la personne et du leadership auxquels elle aspire.   

À partir d’octobre 2022, vous la rencontrerez à bord en tant que membre du personnel navigant pleinement qualifié. N’hésitez pas à vous manifester et à lui dire bonjour ! D’ici là, suivez son parcours sur Instagram @flyswiss