You are about to access an external page. Its content may not be accessible to all users.

SWISS Mission Support x Diamondo Earthrounding: traverser le Pacifique ensemble 

Lire en: English ou Deutsch

Un vol autour du monde avec un seul objectif: relier les initiatives accélérant l’aviation durable. En décembre, nous vous avons parlé de cette mission très spéciale de Diamondo Earthrounding : deux pilotes (Matt & Robin) qui se sont lancés dans ce grand voyage dans un avion à cinq places. Entre-temps, ils ont franchi un nouveau cap: leur plus longue étape de vol à travers le Pacifique, de Hawaï à la Californie. Nous sommes fiers d’avoir pu les soutenir dans cet exploit grâce à notre Mission Support et les félicitons sincèrement. 

Pourquoi avez-vous besoin d’un Mission Support dans l’aviation?
Chaque fois qu’un vol long-courrier de SWISS est en vol, il est assisté par notre division Mission Support. Nos experts suivent les vols virtuellement depuis le centre de contrôle des opérations de l’aéroport de Zurich, informent les pilotes de tout nouveau développement et les informent en temps utile des nouvelles tendances météorologiques. En tant que partenaire de Diamondo Earthrounding, SWISS Mission Support a également suivi les vols de Diamondo au-dessus du Pacifique.

Poste de travail de SWISS Mission Support.
Poste de travail de SWISS Mission Support.

Défis et préparatifs 
Après avoir visité trois initiatives de développement durable en janvier 2022 (vidéo de leur visite au parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum à Dubaï ici), l’équipage de Diamondo a relevé le défi de traverser l’océan Pacifique de l’Asie à la côte ouest des États-Unis en février. Bien que le DA50 soit sans aucun doute un avion très performant, la traversée de grandes étendues d’eau dans un petit avion à hélice nécessite toujours quelques précautions supplémentaires.

Robin, Matt & une mission
Robin, Matt & une mission

Tout d’abord, l’équipage devait s’assurer que les îles et atolls du Pacifique restaient dans les limites de sécurité de leur avion, malgré les réservoirs installés pour augmenter l’autonomie du DA50. En tenant compte des restrictions d’entrée liées au Covid à certains endroits, l’équipe Diamondo a décidé de traverser le Pacifique de la Malaisie à Palau, puis à Guam, d’où ils se sont rendus à Majuro, dans les îles Marshall, puis à Hawaï, avant de terminer la traversée par leur plus longue étape vers la Californie, longue de plus de 3700 km. Au total, cinq vols ont été effectués en l’espace de trois semaines.

Déviation vers le nord en raison d'un orage entre les Philippines et Palau.
Déviation vers le nord en raison d’un orage entre les Philippines et Palau.
Navigation le long d'Hawaï
Navigation le long d’Hawaï

Le rôle de notre Mission Support 
Les vents jouent un rôle crucial dans le choix du jour et de l’itinéraire de vol. C’est pourquoi, avant chaque départ, le SWISS Mission Support a fourni les informations météorologiques sur lesquelles l’équipe Diamondo s’est basé pour planifier les itinéraires de vol. Les informations liées au vent les plus récentes ont été envoyées à Matt et Robin par SMS, par communication satellite, toutes les heures. Outre les vents, le SWISS Mission Support a exploité d’autres données météorologiques pour informer l’équipage sur les tendances, notamment les formations orageuses ou les zones de fortes précipitations. Chaque fois que cela s’avérait nécessaire, le Mission Support ou l’équipage demandaient un appel par téléphone satellite pour discuter des conditions météorologiques plus complexes.

L’écran du Mission Support
L’écran du Mission Support

Un besoin évident de carburant d’aviation durable 
La traversée du Pacifique a également amené Robin et Matt dans des régions déjà touchées par le changement climatique, comme les îles Marshall, qui doivent s’adapter à la montée du niveau des mers. Alors que cette nation composée d’îles et d’atolls dépend du transport aérien pour sa connectivité, Matt et Robin rapportent que l’envie d’une aviation durable est devenue évidente même pendant leur courte escale. En arrivant en Californie, l’équipage est donc encore plus reconnaissant de pouvoir alimenter le DA50 en carburant aviation durable à l’aéroport de Monterey et de Van Nuys. Ce dernier aéroport est également l’endroit où la même quantité de SAF est injectée dans le système aéronautique que celle utilisée pour le tour du monde de Diamondo Earthrounding.

Atterrissage à Majuro, la capitale des îles Marshall.
Atterrissage à Majuro, la capitale des îles Marshall.

Quelle est la suite? 
Après avoir quitté les États-Unis, le voyage Diamondo Earthrounding continue à travers l’Amérique latine et les Caraïbes. Ici, Matt et Robin s’arrêteront et rendront compte des initiatives de protection du climat de myclimate, avec lesquelles ils compensent les émissions restantes de leur voyage et où va également l’argent collecté auprès de nos passagers par le biais de Compensaid. Continuez à nous suivre pour en savoir plus sur Diamondo Earthrounding et les initiatives durables pour l’aviation. 

Si vous souhaitez soutenir les jeunes aviateurs dans leur voyage, n’hésitez pas à visiter leur site web

Au-dessus du Pacifique
Au-dessus du Pacifique

Qui est Diamondo Earthrounding et qu’est-ce que c’est? 
Diamondo Earthrounding, une initiative à but non lucratif menée par une équipe de neuf jeunes passionnés d’aviation, a été lancée le 2 janvier 2022 à Zurich, en Suisse. Les partenaires fondateurs et pilotes Robin et Matt font le tour du monde en direction de l’est pour visiter différents aéroports, villes et initiatives durables, dans le but de mettre en réseau des projets mondiaux pour une aviation durable, de sensibiliser aux technologies durables et de montrer comment les utiliser. En incitant davantage de personnes à investir volontairement dans des solutions durables lorsqu’elles prennent l’avion, ils souhaitent accélérer la transition de l’aviation vers un bilan neutre en émission de carbone. 

Décollage à Zurich le 02JAN22.
Décollage à Zurich le 02JAN22.