You are about to access an external page. Its content may not be accessible to all users.

L’instagrameur du mois d’octobre

Lire en: English ou Deutsch

Je m’appelle Robin, je travaille pour SWISS depuis quatre ans et je viens d’obtenir la licence de mécanicien d’avion B1. Je serai votre instagrameur @flyswiss du mois d’octobre.

Depuis mon enfance, j’ai me suis toujours passionné pour l’aviation et déjà très jeune, je m’intéressais aux systèmes mécaniques et électriques des avions. Ma carrière dans l’aviation a commencé en 2011, quand après un apprentissage réussi, je suis parti travailler au Royaume-Uni pendant quelques temps. En 2016, j’ai rejoint la famille SWISS et je suis actuellement en train d’obtenir mon diplôme en « Aircraft Engineering ».

Mon lieu de travail actuel est situé à l’aéroport de Zurich, dans le hangar 3, la base principale de nos avions long-courriers, et dans le hangar 2 où nous entretenons la flotte court-courrier de SWISS. Notre priorité absolue est de maintenir en permanence la flotte SWISS dans un état technique optimal. Un avion se compose de plusieurs millions de pièces détachées. Afin de maintenir en permanence ce système très complexe et tous ses composants mécaniques et électroniques dans le meilleur état technique possible, il existe un système élaboré de travaux de maintenance.

Chaque avion de SWISS est soumis à un contrôle technique rigoureux avant chaque vol (« Preflight check »). Des travaux d’entretien importants sont également effectués à des intervalles précis :

  • Contrôle quotidien : vérification des différentes fonctions, inspection des pneus et des freins, remplissage d’huile et de liquides hydrauliques, inspection visuelle de la cabine et de l’état extérieur de l’avion
  • Contrôle hebdomadaire : combinaison du contrôle quotidien et de tâches supplémentaires
  • Contrôles « A », effectué toutes les 800 – 1000 heures de vol : inspection générale de l’intérieur et de l’extérieur, examen des moteurs, tests de fonctionnement sur ses différents ordinateurs et remise en état de la cabine

En plus de ces contrôles réguliers, nous nous occupons également du dépannage en cas d’incidents imprévus pouvant survenir à tout moment, tels qu’un impact d’oiseau après le décollage ou un coup de foudre. D’autres contrôles plus avancés sont effectués par des sociétés externes. Ceux-ci durent plusieurs semaines, durant lesquelles l’avion est presque entièrement démonté. A partir de 2021, nous allons effectuer en interne les contrôles C (« C-check ») sur notre flotte A220. Pour en savoir plus sur ces C-Check, suivez-moi tout au long du mois d’octobre sur le compte Instagram @flyswiss.

Je me réjouis de vous donner un aperçu du monde de la maintenance chez SWISS.

Bien à vous,

Robin