You are about to access an external page. Its content may not be accessible to all users.

Création du réseau aérien de SWISS

Lire en: English ou Deutsch

Où souhaites-tu partir cet été ? Sur la côte de Miami, dans les dunes de Dubaï ou à Singapour pour une expérience unique de streetfood ? Ton voyage débute par le choix de la compagnie aérienne qui t’emmènera en vacances. Les critères ne se limitent pas au service fourni à bord par un équipage dynamique et aimable, au système de divertissements contemporain ou aux sièges confortables. Un vaste choix de destinations – le réseau aérien – est tout aussi important.

Chez SWISS, le réseau aérien compte plus de 100 destinations dans plus de 40 pays desservis au départ de Zurich et de Genève. La sélection des destinations est un processus à la fois passionnant et crucial, car l’attractivité d’une compagnie aérienne réside aussi dans le réseau de lignes proposées aux potentiels passagers. Cette grande responsabilité incombe au Network Management, qui est chargé de la planification des itinéraires d’une compagnie aérienne.

Comment les points nodaux entre A, B et une escale potentielle à C sont-ils sélectionnés ? Le planificateur de réseau se rend-il personnellement sur place pour se convaincre des avantages d’une destination avant de la proposer ? S’il était auparavant d’usage d’explorer le potentiel du marché local à l’aide d’une étude de terrain, ce processus est aujourd’hui largement opérationnalisé. Avant d’intégrer une nouvelle ligne dans le plan de vol de SWISS ou de retirer une destination existante du réseau, des enquêtes sont régulièrement menées sur les plus grands marchés de la compagnie aérienne. Quelles sont les destinations qui attirent le plus de passagers au départ de la Suisse ? Quels sont les pays de provenance du plus grand nombre de passagers qui se rendent en Suisse ? Les paramètres de sélection ne se limitent pas à la demande actuelle, mais doivent aussi anticiper et tenir compte du futur potentiel du marché.

Les deux nouvelles destinations long-courriers – Osaka et Washington D.C., qui seront desservies par SWISS au départ de Zurich à partir de mars 2020 – illustrent bien les critères de sélection mentionnés ci-dessus.

L’analyse des développements sur l’ensemble des routes et marchés de SWISS alimente les réflexions du Network Management, qui décide des nouvelles destinations long-courriers dix à douze mois à l’avance. Pour les vols court-courriers, le processus de sélection est initié environ six mois à l’avance. Proposer un nouveau vol long-courrier est un investissement à long terme, et son succès dépend souvent d’un bon timing. L’idéal est donc de lancer le service à une période de voyage privilégiée – comme l’été – ou en même temps qu’un grand événement local qui contribue à la popularité de la destination. Par exemple, les Jeux olympiques qui se tiendront au Japon à l’été 2020. Cet événement sportif pourrait avoir un impact majeur sur la nouvelle ligne Zurich-Osaka dès sa première année d’exploitation.

En tant que troisième ville du pays, Osaka complète idéalement la liaison existante entre Zurich et Tokyo à plusieurs égards : elle offre de meilleures connexions avec des destinations touristiques telles que Kōbe, Nara et Kyōto, qui comptent parmi les plus belles villes du Japon. Par ailleurs, l’important centre économique avec son port commercial et ses bâtiments futuristes séduira les amateurs d’architecture. Enfin, la gastronomie de haut vol attire les fins gourmets et a même valu à la ville le surnom de « Cuisine du Japon ».

Outre la demande des clients, le choix final doit également tenir compte des exigences politiques. Les réglementations aériennes qui régissent le trafic aérien entre la Suisse et le pays de destination sont stipulés dans les accords internationaux des deux pays; dès leur établissement, la compagnie aérienne doit être enregistrée dans le pays de destination. Ce processus, souvent de longue haleine, est géré par le SWISS External Affairs Team. Quant à l’évaluation des itinéraires sous l’angle du fret, la division fret (Swiss WorldCargo) participe également au processus de sélection en apportant son avis d’expert.

La question de la capacité figure au cœur du lancement d’une nouvelle liaison : combien d’avions sont à la disposition de SWISS pour desservir une ligne supplémentaire ? Grâce au nouveau point d’arrivée au Japon, la liaison existante vers Tokyo peut être opérée en Boeing 777-300ER. Le fleuron de la flotte compte 340 sièges. La nouvelle destination Osaka sera en revanche desservie par un Airbus A340-300 (223 sièges). Le changement d’avion et l’augmentation du nombre de sièges pour le vol à destination et en provenance de Tokyo devraient permettre d’exploiter pleinement le potentiel de cette ligne existante. Par ailleurs, un appareil de plus petite taille se prête mieux à la phase initiale d’un nouvel itinéraire, puisqu’il s’agit de promouvoir la nouvelle ligne et de générer la demande.

La planification des créneaux horaires, coordonnée par le Scheduling Team, est un autre défi lors du lancement d’une nouvelle liaison. Ce dernier attribue les horaires de vol et les terminaux aux compagnies aériennes. Les conditions structurelles du hub de Zurich dictent les « slots » potentiels. D’autres restrictions, telles que la capacité d’atterrissage de l’aéroport, influencent l’heure de départ finale, qui ne correspond pas toujours au créneau horaire souhaité et devrait au final faire sens pour le passager.

Et que se passe-t-il après le lancement d’une nouvelle destination ? De nouvelles lignes ne sont pas ouvertes chaque année. L’expansion du portefeuille nécessite notamment une extension de la flotte, ce qui implique de nouvelles acquisitions et le recrutement de personnel supplémentaire. En effet, il ne suffit pas d’arriver à destination – du début à la fin, l’expérience de voyage avec SWISS doit répondre aux attentes des passagers. Un premier pas initié par la planification des itinéraires.

A partir du 1er mars 2020, SWISS proposera cinq vols hebdomadaires entre Zurich et Osaka. Dès le 29 mars 2020, SWISS desservira chaque jour Washington D.C. depuis Zurich. Six nouvelles destinations de vacances seront également desservies au départ de Genève entre fin juin et octobre : Antalya, Minorque, Djerba, Dubrovnik, Rhodes et Ponta Delgada.

Texte: Livia Cadalbert