You are about to access an external page. Its content may not be accessible to all users.

Grand intérêt pour Futur en tous genres

Lire en: English ou Deutsch

Grimper à bord du cockpit d’un Airbus A330, inspecter l’intérieur d’un réacteur ou programmer et piloter un robot avec des apprentis sur un tarmac miniature : voici quelques-unes des activités que les enfants ont pu expérimenter avec SWISS au cours de la journée nationale « Futur en tous genres ». Le 8 novembre 2018, 140 enfants des collaborateurs de SWISS ont eu l’opportunité de découvrir la diversité des secteurs professionnels de la compagnie aérienne.

Un voyage passionnant dans le monde professionnel de SWISS

C’est une ribambelle d’enfants pleins d’attentes qu’a accueillis le centre opérationnel de SWISS pour une immersion dans le monde fascinant de l’aviation. « La journée Futur en tous genres fait partie de ces merveilleuses occasions de présenter aux générations futures la diversité de nos professions », déclare Christoph Ulrich, responsable des ressources humaines. « En Suisse, grâce au système de formation dual très performant, le choix du métier s’effectue très tôt. La journée Futur en tous genres joue donc ici un rôle important. Vivre en direct une journée chez SWISS représente également une expérience exceptionnelle pour les enfants de nos collaborateurs ». Durant une demi-journée, les enfants ont pu entrevoir les différents métiers de la technique lors de la visite de l’intérieur et de l’extérieur d’un Airbus A330 au quai 3. Durant la seconde partie de la journée, les élèves âgés de 11 à 14 ans ont pu accompagner leur papa ou leur maman sur son lieu de travail. Les enfants ont donc commencé la journée par un court trajet en bus en compagnie de guides expérimentés jusqu’au hangar 3, où les contrôles de sécurité officiels devaient déjà éveiller chez les uns et les autres des souvenirs de voyage.

Un oiseau géant impressionnant au quai 3

L’accès au quai 3 a constitué à lui seul un spectacle époustouflant : là, sous les yeux des enfants ébahis, le gigantesque hall a dévoilé un imposant Airbus A330-300. L’appareil, qui avait atterri seulement 2 heures plus tôt en provenance de Montréal, avait été retiré du trafic spécialement pour la journée nationale Futur en tous genres. Le soir même, l’avion reprenait son envol à destination de Tel Aviv. Des mécaniciens aéronautiques enthousiastes ont pu faire découvrir l’avion de plus près aux filles et aux garçons intéressés et leur expliquer de nombreux détails passionnants. Par exemple le fonctionnement des commandes du train d’atterrissage, des freins ou encore des réacteurs. Nos jeunes invités du jour se sont montrés tout autant fascinés par les dimensions incroyables de l’avion que par des détails tels qu’une pompe hydraulique. Ils ont également pu accéder à des zones d’habitude dissimulées, comme le compartiment avionique et la soute pour les marchandises.

Participation à des ateliers d’apprentissage

Ensuite, nos visiteurs ont pu en petits groupes découvrir divers postes dans les ateliers d’apprentissage. Partout, des exercices interactifs étaient proposés pour participer, essayer ou apprendre. Les élèves ont également pu observer en direct comment fraiser un yoyo à partir d’un flan métallique sur un tour automatique, et emporter celui-ci avec eux à la maison en guise de souvenir. Les futurs automaticiens et polymécaniciens ont ainsi offert un aperçu intéressant de leurs divers postes de travail. Après deux années passées en atelier d’apprentissage, les deux formations prévoient un examen intermédiaire qui permet aux apprentis d’acquérir en troisième et quatrième année une expérience pratique directement en atelier, au cœur de l’action.

Casse-croûte au hangar

Après toutes ces expériences, nos jeunes hôtes de retour au quai 3 ont pu casser la croûte afin de reprendre des forces, face à l’A330-300. L’occasion idéale d’échanger un peu entre eux. « Je veux devenir agent de bord, car c’est le métier de ma maman », pouvait-on par exemple entendre.

« Mesdames et Messieurs, c’est le commandant de bord qui vous parle »

L’avion a ensuite été expertisé de l’intérieur. À divers endroits de l’appareil, les enfants ont pu en apprendre plus sur les métiers du cockpit et de la cabine. Des agents de bord, des maîtres de cabine et des pilotes présents à bord ont raconté aux participants leur quotidien au-dessus des nuages. Ces derniers ont appris à quoi sert le siège éjectable, comment sont préparés les repas dans la cuisine de bord et ont même pu faire des annonces dans le microphone. Puis les enfants ont découvert les différentes classes de réservation jusqu’à la First Class, où ils ont pu tester dans les moindres détails les sièges confortables et tous leurs extras. Pour terminer, chaque enfant a pu prendre place dans le cockpit et s’émerveiller devant les innombrables boutons et manettes. Les pilotes de SWISS ont répondu à leurs nombreuses questions et expliqué en quoi consiste leur travail quotidien.

Diversité des emplois

C’est la tête pleine d’images que les enfants ont achevé leur voyage dans le centre opérationnel, où ils ont rejoint leurs parents pour vivre la deuxième partie de la journée à leurs côtés, sur leurs lieux de travail. Cette expérience a été possible grâce aux nombreux collaborateurs de SWISS (RH, techniciens, guides, pilotes et agents de bord), qui se sont engagés avec beaucoup d’enthousiasme et une formidable coopération pour faire découvrir leurs beaux métiers à la future génération.